Acheter un bien immobilier pour le louer : ce qu’il faut savoir

L’investissement immobilier locatif est un marché en plein essor aujourd’hui. Si vous y songez, il y a quelques informations de base à connaître avant de vous lancer. Quelques précautions sont de mise et des vérifications s’imposent pour ne pas tomber sur un mauvais bien.

Quel est votre budget ?

Selon Le Magazine de L’Immobilier, le premier critère qui influe sur un achat immobilier est le budget. Il peut être constitué par des économies si vous disposez d’assez de fonds. Dans le cas contraire, pensez à prendre rendez-vous auprès de votre banquier pour déterminer combien vous pouvez emprunter. Vous devez choisir un bien qui ne correspond pas à la totalité de votre budget pour prévoir les éventuelles réparations et les frais immobiliers. Le budget est essentiel pour déterminer le type de bien et le quartier à préconiser.

Prévoir les frais de notaire et autres

Les transactions immobilières supposent des frais supplémentaires qu’il faut prévoir. Il s’agit notamment des frais de notaire qui représente généralement entre 7 à 9% de la valeur du bien. Cette somme comprend les honoraires du notaire, mais aussi diverses taxes et les frais de mutation de la commune. Il faut aussi prévoir les travaux. En effet, les biens immobiliers qui ne sont pas neufs nécessitent souvent quelques travaux. Certains ont besoin d’une touche de une rénovation, d’autres un peu de rafraîchissement. Ces dépenses doivent être prises en compte bien avant l’achat pour éviter les surprises. Des frais d’aménagement peuvent aussi être nécessaires.

Les critères essentiels pour choisir un bien immobilier

Avant de vous lancer dans la recherche d’un bien, vous devez bien choisir l’emplacement, la surface et le nombre de chambres ainsi que le type de bien, un appartement ou une maison. En fonction du marché et de la demande générale, ces critères vous permettent d’évaluer la valeur future du bien et vos bénéfices. Les Français préfèrent aujourd’hui les maisons et la capacité de devenir propriétaire plutôt que de louer. Mais parmi toutes ces spécificités, l’emplacement est le plus important. Il faut que le bien soit situé près des commodités comme les stations de bus et les écoles pour qu’il soit plus pratique, et donc plus cher. Le choix de la localisation détermine en effet des choix de vie importants.

Tout vérifier, du sol au plafond

Avant de signer l’achat d’un bien immobilier, il est primordial de tout vérifier, que ce soit les fondations, les équipements, la toiture, le jardin et les évacuations. Vous devez veiller à ce que tout soit opérationnel. Dans le cas contraire, il faut estimer les dépenses nécessaires. Il n’est pas rare de rencontrer des problèmes, tant qu’ils sont réparables et non préjudiciables. Pour un avis objectif, faites appel à un professionnel du bâtiment. Il saura estimer correctement les réparations et vous donner un devis estimatif. Il est toutefois à noter que si la structure du bâtiment est à revoir, il est préférable de choisir un autre bien. Les travaux en relation avec la structure sont les plus complexes et sont les plus coûteux.

Les diagnostics énergétiques

Il faut prendre en compte le système de chauffage. Les anciens biens sont plus chers à chauffer que ceux d’aujourd’hui. Pour estimer les charges à payer, pensez à demander les factures énergétiques du propriétaire actuel. Il est aussi recommandé de voir les appels de prévision de charges lorsque le chauffage y est inclus. Le diagnostic énergétique du bien est aussi indispensable. C’est d’ailleurs un document obligatoire lors de la vente ou la location. Il annonce quelques conseils pour améliorer la consommation énergétique du bien pour avoir un aperçu des travaux.

Post Author: Tom