Quelles races de chien quand on habite en ville ?

Vivre en ville ne signifie pas que dire adieu à l’idée d’avoir un chien. Certes, les contraintes sont nombreuses, mais la mission n’est pas impossible. À condition de respecter certaines règles, rien ne vous empêche de jouir de la présence d’un animal de compagnie. Voici quelques pistes qui vous aideront à choisir la meilleure race de chien.

Les chiens : des besoins identiques

Tout d’abord, qu’importe votre environnement, en ville ou à la campagne, vous devez prendre connaissance des besoins inhérents à tous les chiens. Le premier étant lié à la solitude. La plupart vivent mal une longue absence de leurs maîtres. Lorsque la solitude pèse, l’animal développe parfois des comportements destructeurs. Certes, il est possible de corriger ce défaut grâce à une éducation précoce. Cependant, avant d’envisager l’adoption, faites le point sur votre propre emploi du temps. Si vous êtes toujours absent et que vous n’avez pas de temps à accorder à Médor, oubliez l’idée. Votre disponibilité est très importante, car il va falloir trouver des créneaux pour sortir votre toutou tous les jours. Dans l’idéal, prévoyez 4 sorties quotidiennes qui lui permettront de faire ses besoins. Au-delà, son bien-être est aussi conditionné par les exercices physiques qu’il pratique. Il doit donc jouir de promenades pour se dépenser et rester en bonne santé. Le Mag du Chien vous en dira plus sur la bonne manière de balader votre chien.

Petit chien VS gros chien

Les logements situés en ville sont plus étroits que ceux sis en campagne. Il est crucial de tenir compte de ce paramètre préalablement à la sélection de la race de votre futur chien. Dans ce contexte, les petits gabarits sont souvent les bienvenus par rapport aux gros toutous. Outre la question de l’espace de vie, la taille compte aussi dans les lieux publics et les transports qui ne sont pas trop adaptés aux chiens de grande taille. Même dans le cadre de vos propres déplacements, il est plus aisé de gérer un petit chien que vous pourrez installer dans votre sac à main ou dans un panier. Par ailleurs, la règlementation impose que les chiens soient tenus en laisse dans les endroits publics. Sachez que promener un molosse de 50 kg n’est pas de tout repos.

Le caractère de l’animal : un point à prendre en compte

Dans la foulée, il est essentiel de connaître le tempérament de l’animal. Il existe certaines races qui ne supportent pas d’être enfermées à longueur de temps et qui ne s’accoutument pas aux petits espaces. C’est le cas du Jack Russel et cela, malgré sa petite taille. Cette race a besoin de se dépenser énormément pour être heureuse. A contrario, il existe de gros chiens qui sont faits pour l’intérieur. C’est le cas du Dogue allemand, du Colley voire du Boxer. Ces chiens sont plutôt calmes et s’adaptent à différents environnements.

Les races conseillées et celles à éviter

Pour conclure, voici les chiens à ne pas adopter en ville : les chiens de course, les chiens de berger, les chiens de chasse et les chiens nordiques. Ces derniers ne supportent pas les petits espaces et préfèrent vivre au grand air ou du moins, dans une maison avec grand jardin. Jetez votre dévolu sur les petites races comme le Bichon Frisé, le Bouledogue français, le Shih-Tzu, le Coton de Tuléar, le Carlin ou encore le Westie.

Post Author: Tom