3 points à contrôler avant de s’engager sur un crédit conso

Pour rénover la maison ou pour passer de belles vacances, le prêt à la consommation est un des moyens pour réaliser votre projet. Cependant, avant de conclure un crédit qui va durer plusieurs mois, voire quelques années, il est essentiel de vérifier quelques points.

Un montant de crédit moyen

Le premier point à prendre en compte est le montant du prêt auquel vous pouvez prétendre. Le crédit à la consommation n’accorde que des montants moyens, de 200 euros à 75 000 euros au maximum. Si vos projets sont trop importants, vous ne pouvez pas compter sur ce prêt. Le Financeur vous permet de trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins. Ce comparateur de crédits en ligne vous donne toutes les informations sur votre possibilité à emprunter.

Il existe différents types de crédits à la consommation. Vous devez vérifier que celui auquel vous aspirez correspond à votre situation. Entre le crédit affecté, le prêt personnel ou le crédit renouvelable, la banque a l’obligation de vous remettre une fiche précontractuelle standardisée. Cette dernière indique le coût total de votre prêt, le montant des mensualités et le taux d’intérêt appliqué avant la signature du contrat. Vous devez exiger cette fiche avant de signer le contrat définitif pour évaluer si celui-ci vous convient.

Tout le monde ne peut pas prétendre à ce crédit

Le second point à mettre en exergue avant de souscrire un crédit conso est qu’il est accordé par un établissement financier. De ce fait, ce dernier peut vous le refuser. L’organisme bancaire procède à une vérification de plusieurs critères, dont votre situation financière, vos revenus et la destination du montant du prêt. Il peut vous demander des justificatifs pour attester vos dires. Il est à noter que l’acceptation d’un crédit dépend grandement de vos revenus.

Par ailleurs, un mineur ne peut pas contracter un crédit. Il en va de même pour les personnes en situation de surendettement et ceux enregistrés au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers ou FICP. Et même si vous répondez à tous les critères sachez que la banque n’est pas obligée d’accorder votre crédit, et ce, sans le motiver. C’est le pouvoir discrétionnaire des organismes bancaires.

Les frais additionnels et l’assurance

Avant d’effectuer votre demande de prêt personnel, il est fortement recommandé de comparer les offres en ligne. Vous pouvez ainsi mettre en concurrence les propositions des établissements prêteurs et trouver le meilleur taux. Cela vous permet également de bénéficier des taux additionnels les plus abordables par exemple les frais de dossiers.

Concernant l’assurance décès-invalidité, elle n’est pas légalement obligatoire. Toutefois, les banques peuvent exiger cette assurance. Gardez en tête que si vous empruntez un montant peu important ou si le remboursement se fait assez vite, vous n’avez pas à souscrire une telle assurance. C’est l’avantage de comparer les crédits en ligne. Vous aurez tous les détails sur le coût total du prêt. Enfin, sachez que si, le contrat ne vous convainc pas ou vous avez seulement changé d’avis, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de 14 jours après la signature du contrat.

Post Author: Tom