Les garanties à ne pas négliger dans l’assurance d’un bien immobilier

Qu’il s’agisse d’une nouvelle acquisition immobilière, de l’achat d’une résidence secondaire ou d’une nouvelle location, on est toujours tenu de se souscrire à une assurance immobilière afin de prévenir au mieux les risques liés aux sinistres et à d’autres catastrophes qui peuvent survenir. Quelles sont les garanties pouvant être incluses dans une assurance de bien immobilier ? De nos jours, les compagnies d’assurances proposent des services de plus en plus personnalisés afin de répondre au mieux aux attentes de tout un chacun. Ceci dit, il faut apporter une attention particulière à chaque détail afin d’éviter et de prévenir toutes les mauvaises surprises.

Les biens immobiliers qu’on peut assurer

Comment peut-on définir le bien immobilier ? Régi par le Code civil, un bien immobilier peut être qualifié comme un bien, qu’on peut cerner comme étant un objet ou une chose utilisable, qui reste immobile. Il peut notamment s’agir d’un terrain non bâti ou d’un bâtiment. Dans le cadre d’une assurance d’un bien immobilier, on parle souvent de logement, de locaux de stockage, de bureaux, de bâtiments industriels ou d’autres types d’établissement. Il faut se souscrire à une assurance habitation: dans quels cas ? Si locataires d’un logement sont obligés de se souscrire à ce contrat d’assurance, pour les propriétaires, ce n’est pas exigé, sauf dans le cas d’une copropriété.

Pourquoi souscrire à une assurance d’un bien immobilier ?

Les contrats d’assurance habitation sont destinés à protéger les biens contre des catastrophes naturelles et technologiques, des incendies, etc. Il est important de contracter avec une entreprise d’assurance afin d’éviter tous les imprévus, le manque d’argent en cas de sinistre et bien d’autres encore. Parmi les garanties qu’il ne faudrait pas négliger, nous pouvons mentionner l’incendie et tous les risques annexes (chute de poutre, pannes électriques, explosion, etc.), les tempêtes, les dégâts des eaux (fuite d’eau, infiltration de pluie, rupture des conduites souterraines…), les vols et les cambriolages et le bris de glace. On doit aussi faire attention à la garantie de responsabilité civile qui peut nous couvrir en cas de dégâts qu’on a causés à autrui.

Les assurances obligatoires en cas d’acquisition d’un bien immobilier

Il n’est pas rare de se demander si cette assurance de biens immobiliers est obligatoire, compte tenu des avantages qu’elle procure, notamment concernant la couverture des dégâts en cas de destruction majeure engendrée par des tempêtes, des incidents technologiques, etc. Comme nous l’avons déjà précisé plus haut, pour le locataire, il est impératif d’avoir un contrat d’assurance. En revanche, le propriétaire n’a vraiment aucune obligation légale pour cette disposition, qu’il occupe la maison ou non. Néanmoins, vu les risques qu’une telle assurance peut couvrir, mieux vaut y réfléchir à deux fois. Quant à l’assurance des copropriétés, l’assurance de responsabilité civile est la seule à être obligatoire, pour préserver les autres des dégâts qu’on pourrait causer soi-même.

Post Author: Micka